La Gazette du 13ème – Journal de quartier

La Gazou

Gazette 78 La Gazette : vingt ans déjà

Posted by lagazou sur 29 décembre 2010


Le premier numéro, paru en janvier 1990, commençait par un éditorial de Gérard Conte alors directeur de la publication. Il était édité par PROMOVIAS 13, association loi 1901 pour la promotion de la vie associative ; voilà ce qu’il disait :

« Le but que nous nous proposons d’atteindre est d’aider à mieux connaître la vie de ce quartier où nous vivons, où nous travaillons et auquel chacun dans notre milieu, dans notre domaine, dans notre métier ou notre fonction, nous imprimons un peu notre marque et notre style de vie. »

Il s’agissait de créer « un lien, un autre regard, une autre manière de parler du quotidien ».

Vingt ans après, La Gazette est toujours là, bien vivante et elle a gardé ce même état d’esprit ; elle continue à paraître quatre fois par an sans publicité ni subventions et son prix a moins augmenté que le coût de la vie ! Vendue 10 F en 1990 (soit 1,52 €) elle est actuellement à 2 €. On aurait du mal à faire mieux ! Si cette publication a survécu au temps, c’est grâce au travail de l’équipe de rédacteurs, et surtout de rédactrices, qui pour chaque numéro, enquête, rencontre et parcourt notre cher treizième pour en rapporter les coups de cœur et les coups de gueule, les lieux et les gens qui, dans leur diversité, font la richesse de notre quartier. C’est aussi grâce à vous, chers lecteurs, et à votre soutien que nous pouvons continuer ; nous avons encore besoin de vous pour que, dans les années à venir et alors qu’il est de plus en plus difficile d’entendre une voix indépendante, nous puissions être l’écho « du mieux vivre ensemble », pour reprendre le slogan d’une association qui nous est chère.

En feuilletant les 77 numéros précédents, on s’aperçoit que certains thèmes sont récurrents :

Le premier numéro est consacré aux nourritures dans le 13e et commence par un éloge du repas, le repas pluriel, partagé. C’était de bonne augure car, depuis 20 ans, nourritures intellectuelles et terrestres parcourent la Gazette sur le ton du partage et de la convivialité : partage autour de fêtes, de pique-nique, de repas qui terminent chaque réunion de rédaction.

Un journal militant

La Gazette a été un soutien actif à de nombreuses luttes.

Un numéro spécial en été 1991 a été vendu au profit des familles occupant quai de la Gare un terrain jouxtant la BnF, en construction, (N°7) et qui par la suite ont été en partie relogées dans l’immeuble Bd Vincent Auriol (N°8-10-19), lieu du terrible incendie qui, le 25 août 2005, a fait 17 morts, dont 14 enfants, et une trentaine de blessés.

Un numéro entier en février 1992 (N°9) était consacré à la Manufacture des Gobelins en lutte contre la délocalisation, un autre numéro (N°60) donnait la parole aux lycéens de Claude Monnet qui manifestaient contre le CPE.

L’actualité sociale et la défense des droits des citoyens et des services publics est un thème qui a traversé ces vingt années : le Forum social local (N°50), la privatisation de la Poste (N°71), l’avenir de l’école publique (N°75), l’eau (N°74), la santé en étant partie prenante de la défense du dispensaire Charcot (N° 7-8-12-19-24), avec un point sur la santé (N°72), la mobilisation contre les caméras de vidéosurveillance (N°73) pour n’en citer que quelques-uns.

La Gazette a aussi pris dans ses colonnes la défense des sans-papiers (N°40), des sans-logis (N°18-33-15) ou des habitant des foyers (N°55-70-73)

Un autre éclairage sur l’histoire du 13e

Dans les pages de La Gazette, on retrouve aussi l’histoire ouvrière du quartier, chère à Gérard Conte, de ses anciennes rues, ses ateliers, ses usines : Panhard (N°5 et ce numéro), Saint Hippolyte (N°6), le 25 rue du Moulinet (N°10), l’Îlot 4 dans les années 50 (N°46), les galeries d’Austerlitz (N°18-26)…

Les rédacteurs se sont penchés sur les transformations de l’arrondissement : le quartier autour de la BnF, Seine Rive gauche (N°5-8) et de sa Zone d’activité, ZAC (N°15-22-24-33-36-42-33-51), les controverses autour de l’implantation du tribunal de grande instance, TGI (N°57-59), les nouveaux projets du quartier Masséna-Brunesseau(N°73)… la naissance de l’Ecozac (N°58-60 et ce numéro), La Reine Blanche (18-33) ou encore Les Olympiades (N°65-67)…

Ils nous ont fait découvrir des lieux de rencontre et de fête, des lieux insolites et des jardins : les jardins de Choisy, des Gobelins, des Merveilles, des cinq sens Joan Miro, les jardins familiaux, les jardins pédagogiques…

Ces vingt ans ont été l’occasion de rencontres avec ceux et celles qui ne font pas la une des journaux : les sans-logis à qui l’on a consacré un numéro spécial photos en 1994 (n°16) ; avec ceux qui souvent par leur métier ont marqué et marquent encore la vie du quartier : la dentellière de Patay (n°10), Joëlle la potière (n°10), la cordonnerie rouge ( N°13), l’encadreur bleu (N°14), le père Noël du passage Bourgoin (N°17), Vania (N°25), Madame Rose (N°34), Flora (N°42), Madame Maruani (N°43°), Jean Paul-Couturier (N°45), Yvonne (N°46) Nelly (N°48), nos voisins ivoiriens (N°58), Elia Perroy (N°68) et bien d’autres.

La Gazette c’est aussi une ouverture à la culture, à ses lieux que l’on défend ardemment lorsqu’ils sont menacés : le théâtre du Lierre, le Barbizon (N°47-56-58-63), le théâtre des Cinq diamants, le théâtre Dunois… Deux numéros ont été entièrement consacrés aux théâtres (n°29 et 66), un autre (N°59) traçait un parcours dans les livres de ceux qui ont écrit sur le 13e. Un numéro spécial (N°35) présentait les nombreuses maisons d’édition présentes dans l’arrondissement, les librairies indépendantes et les bibliothèques. La musique n’a pas été en reste puisque un numéro double (N°24-26) lui a été consacré et de nombreuses chroniques musicales ont émaillé les numéros. Sans oublier l’art de la rue avec des articles sur Miss Tic, les Lézarts de la Bièvre, Les Frigos ou les cultures d’ailleurs, en particulier les cultures asiatiques et africaines.

Un journal ouvert aux associations

Mais celles qui ont une place de choix et que l’on souhaiterait voir plus présentes dans ces pages, ce sont les associations. Suivant sa vocation première, la Gazette a rencontré beaucoup d’associations qui œuvrent dans des domaines variées et à qui elle a ouvert ses pages. C’est grâce à elles que notre arrondissement est vivant, que le lien se crée entre les habitants. Elles font la plupart du temps, souvent avec très peu de moyens, un travail formidable au plus près des habitants. Petit aperçu non exhaustif des associations rencontrées par La Gazette durant ces 20 ans.

Associations de solidarité avec les plus démunis : ATD Quart Monde (N°11), La Bienvenue (N°11-15), ASTM (N°33), Astrée (N°14), Cœur de femmes (N°18-24-33), Femmes initiatives (N°44), La Mie de pain (N°9), Solidarité nouvelles face au chômage (N°51), Sel’idaires (N°64)…

Associations d’aide aux personnes âgées : association de gérontologie du 13e (N°11-33), Agora des retraités (N°24), Guérir la vie (santé mentale) (N°33)

Associations de solidarité internationale : ASFAD (N°51), Agua de Coco (N°54), CCFD 5 N°66), Koïna (N°64), Livres en pirogue (N°44), Livres sans frontières (N°36), Voyage & Sens (N°63), Zemidjan (N°64)

Associations de défense des droits des habitants : ADA 13 (N°4-24), ADLP (N°24), association Souham (N°14), 13e sans frontières (N°6), CNL (N°10), ENVOL-Olympiades (N°55), Fulton-Belièvre (N°36), Les juriste berbères (N°48), La ligue des droits de l’homme (N°51), Mouvement de la paix (N°69), ARBP (N°31-34), Tam-Tam (N°19-21-36-54)

Associations de soutien scolaire : ARSEM (N°12), ROC (N°43-63)

Association pour vivre autrement : AMAP (N°58), ATTAC (N°53), Blue energy (N°69)

Associations favorisant l’échange et les apprentissages culturels : Aux violons de la Baleine Blanche (N°5), Ateliers multiculturels (N°60), Courant d’art frais (N°61), Club musical Scriabine (N°25-26), l’Atoll (N°65), Rencontre et culture franco-asiatique (N°5), Ysart (N°47)

Au cours de 78 numéros l’intérêt du journal pour la vie du quartier, pour ses habitants et pour ses lieux n’a pas faibli.

Vingt ans c’est beaucoup, mais c’est aussi très jeune, à peine l’âge adulte ! Espérons donc que nous pourrons fêter aussi joyeusement que le 6 novembre prochain (voir invitation au dos) 10 ans ou 20 ans de plus même si le support évolue. Pour cela, n’hésitez pas à nous faire part de vos idées, vos découvertes et vos coups de cœur ou de gueule car La Gazette, c’est votre journal.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :