La Gazette du 13ème – Journal de quartier

La Gazou

Gazette 78 Le Chili dans le 13e

Posted by lagazou sur 29 décembre 2010


Lors du forum des associations, le 11 septembre dernier, notre Gazette a pris contact avec Maria Eugenia Mignot, Vice-Présidente de l’association «  Comité Chili ». Elle nous a paru digne de votre intérêt. Créée en 2005, cette association soutient les actions politiques et culturelles pour l’approfondissement de la démocratie au Chili et le renforcement des liens entre ce pays, la France et Paris. La Mairie du 13e arrondissement l’a accueillie pour diverses manifestations. Nous en sélectionnons trois.

En 2007, une exposition que vous avez peut-être appréciée «Un pari démocratique : les artistes chiliens de Paris ».

Durant cette quinzaine, ont été présentées des œuvres d’artistes chiliens exilés en France, depuis le coup d’État de Pinochet, le 11 septembre 1973, contre le gouvernement de Salvador Allende, mais aussi d’autres créateurs qui, après avoir séjourné à Paris, sont retournés vivre au Chili. Le but de cette manifestation était de  mettre en valeur toutes les formes d’expression artistique : peinture, sculpture, photos, cinéma, poésie, musique. En 2008, lors du centenaire de la naissance du Président Salvador Allende, le Comité Chili proposa une exposition d’affiches de la période de l’Unité populaire (1968/1973), «Les murs parlent».  Mais aussi un aperçu de la création littéraire chilienne, en participation avec des maisons d’édition françaises, spécialistes de la littérature latino-américaine. Une création audiovisuelle sur les années du gouvernement Allende fut réalisée à cette occasion par un artiste plasticien chilien. Malheureusement, en février 2010, le Chili fut touché par un tremblement de terre et un raz-de-marée d’une rare violence (8,7), laissant de nombreux habitants, parmi des plus pauvres, sans ressources et sans toit. Lors d’un concert de solidarité donné à la salle des fêtes de la mairie du 13e , l’association a participé  à une collecte de fonds,  dans le cadre d’Action pour le Chili, qu’elle a envoyés à un syndicat des femmes pêcheuses et récolteuses d’algues de Coliumo, petit port côtier de la zone centrale. Cette somme leur a été remise directement afin de l’employer à ce qu’elles jugeaient de plus urgent, l’aide gouvernementale étant longue à venir et déconnectée des besoins immédiats. Ce samedi 18 septembre, à Arcueil, dans le cadre de la Fête de la fraternité proposée par Ségolène Royal, le Comité Chili a poursuivi son action de solidarité en proposant la vente d’ empanadas* et de vin chilien, dont la recette sera de nouveau remise à cette communauté de femmes. Elles pourront ainsi améliorer leur vie quotidienne et retrouver leurs outils de travail pour assurer leur subsistance et celle de leurs familles.

Comme vous le constatez, les membres de cette association sont actifs dans divers domaines. Leur génération a été actrice de cette période de trois ans du régime de l’Unité populaire et témoin des événements tragiques du coup d’État de septembre 1973.

La droite chilienne, avec l’appui de la CIA, et ce malgré une opinion publique favorable à la politique du Président Allende et de son gouvernement, a utilisé la force et la violence pour arrêter le processus démocratique engagé et tuer l’espoir que suscitait cette expérience au delà même des frontières du Chili et du contient latino-américain. Beaucoup d’entre eux ont été contraint à la fuite et à l’exil, quand cela était possible.

Trente ans plus tard, Michelle Bachelet, fille d’un général assassiné par Pinochet, et qui représentait cette génération, a suscité un tel élan d’enthousiasme de la part des exilés chiliens, en particulier ceux vivant à Paris, qu’ils créèrent l’association Comité Chili pour soutenir sa campagne. Aujourd’hui, Michelle Bachelet reste la personnalité politique la plus populaire au Chili et l’association suit avec intérêt son parcours qui la conduit actuellement aux Nations Unies, nommée par Ban Ki-Moon, responsable de la Commission sur l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes. Le Comité Chili est attentif aussi aux événements du Chili, comme la situation des mineurs bloqués à 700 m sous terre par l’éboulement de la mine où ils travaillaient dans des conditions dangereuses et le sort des Indiens mapuches emprisonnés et en grève de la faim depuis plusieurs semaines. En 2011, l’association proposera, dans le cadre du bicentenaire de l’indépendance du Chili, l’organisation d’un colloque avec des intervenants français et chiliens sur l’état de la démocratie en Amérique latine, rappelant le rêve de Simon Bolivar de créer des liens entre toutes les démocraties… Nous n’avons pas fini de nous intéresser à l’hémisphère sud, grâce à cette organisation vivante et active. Guettons l’actualité chilienne.

(1) empanadas = chausson farcis salés

G.M.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :