La Gazette du 13ème – Journal de quartier

La Gazou

Posts Tagged ‘Associations’

Communiqué de presse du conseil d’administration de l’association gestionnaire de la dalle des Olympiades, ASL Olympiades, Paris XIIIème

Posted by lagazou sur 25 juin 2015

Olympiades Communiqué de presse

Les membres du conseil d’administration de l’ASL Olympiades, association gestionnaire du site, plaident en faveur d’une vision de l’avenir du quartier, partagée avec la Ville. C’est le sens du message qu’ils ont dernièrement adressé à la Maire de Paris, à son adjoint à l’urbanisme, au maire d’arrondissement et à tous les élus du XIIIème. Lors du conseil d’arrondissement du 15 Juin, les élus du XIIIème ont repris à leur compte l’une des propositions formulées, à savoir la réalisation d’un audit financier, visant à évaluer le montant des dépenses occasionnées par l’ouverture au public de la dalle. Le vœu d’engager cet audit a été voté à l’unanimité, majorité et opposition confondues. Au-delà de ce soutien décisif et du consensus politique, le danger d’un vœu pieux ne saurait cependant être écarté, la mairie centrale étant, seule, décisionnaire. Reste donc à transformer l’essai lors du conseil de Paris des 29 et 30 Juin, où doit être voté le montant de la subvention allouée pour 2015. La réalisation de cet audit confié à un tiers s’impose, puisque l’ASL Olympiades conteste l’estimation des dépenses publiques de fonctionnement faite par les services de la Ville et l’occultation des dépenses d’investissement. A défaut de se voir étroitement associée à la conduite de l’audit et au choix de l’expert désigné, gage d’indépendance, elle pourrait se trouver contrainte de mener une contre-expertise sous la pression des habitants. Qu’ils soient propriétaires ou locataires du parc privé et du parc de logement social, tous paient en effet deux fois l’impôt, en s’acquittant d’une part, des charges d’entretien de la dalle et d’autre part, des taxes et impôts locaux.

Pour que « la municipalisation de fait », promue par le maire du XIIIème, devienne une réalité, il faudrait que la Ville subventionne l’intégralité des dépenses occasionnées par l’ouverture au public de la dalle. Or la subvention allouée, d’un montant de 472 000 euros en 2014, n’en couvre que le tiers ! En 2007, elle a même été amputée de 220 000 euros, la Ville ne participant plus aux dépenses de sécurité du site en raison de la création da’un dispositif de « correspondants de nuits ». Est-il concevable que la puissance publique, en l’occurrence l’Etat secondé par la Ville, se défausse de ses prérogatives en matière de sécurité sur les habitants? Confiée à une société privée, la surveillance du site absorbe à elle seule la quasi-totalité du montant de la subvention municipale ! Aux charges s’ajoute le coût des travaux de maintenance, liés au vieillissement de l’infrastructure de la dalle, après plus de quarante ans d’existence. Ainsi, la réfection des quatorze kilomètres de canalisation en sous-sol se voit elle aussi laissée à la charge des propriétaires de la dalle, malgré le caractère en grande partie public des travaux. La requalification de tout l’espace public de la dalle serait également à envisager, à l’instar des travaux d’envergure menés au Front de Seine. Seule la Ville de Paris, aux côtés de l’Etat et de la Région, peut porter pareille ambition urbaine. L’excellente desserte des Olympiades par les transports en commun, l’environnement très porteur du quartier et le potentiel constructif du site ne devraient-ils pas l’inciter à miser sur ce quartier d’avenir à l’échelle du Grand Paris?

Publicités

Posted in Actualité, Associations, Urbanisme | Tagué: , , | Leave a Comment »

Village de la Récup’ le 30 mai 2015

Posted by lagazou sur 27 mai 2015

Inauguration festive de la boutique associative de réemploi et recyclage :
Animations gratuites sur l’avenue d’Italie de 11 h à 18 h devant le 126 av. d’Italie

Devanture-5mars2015

Pendant la semaine du Développement Durable 2015, le  » Village de la Récup’  » du 13e, organisé par l’Association Ma Ressourcerie, se tiendra de part et d’autre du 126 avenue d’Italie (face à sa boutique associative et solidaire de réemploi).

Cet évènement consiste en un ensemble de stands dans lesquels les acteurs du réemploi et du recyclage présentent leurs activités afin de sensibiliser les habitants, de manière festive et conviviale, à la lutte contre le gaspillage et à la réduction des déchets. Il se tiendra de 11h à 18h.

 Une grande braderie de vêtements (tout à 2 €) et des ateliers Récup’ et fabrication.

♥ Deux spectacles éco-citoyens, clownesques et musicaux de la compagnie Pile-Poil  à11 h 30 et 14 h 30.

Une sensibilisation au tri sélectif

 Partage d’expérience au  » Village de la Récup’. »Installés sur le stand du GDIE, les jeunes des quartiers Masséna et Kellerman partageront leur expérience de démocratie participative avec le public dés 14h30. A 15h30, ils présenteront leurs idées à travers la lecture d’une « Lettre à un élu.

Présentation du projet : http://ecoparlementdesjeunes.info/EPJ-14-GDIE.html

Posted in 1, Environnement | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Des enfants découvrent la gestion des déchets dans 3 quartiers du 13ème

Posted by lagazou sur 11 février 2015

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Des enfants découvrent la gestion des déchets dans 3 quartiers du 13ème

Le Groupe de Diffusion d’Informations sur l’Environnement est une association de loi 1901 qui propose cette année aux enfants de plusieurs résidences de 3 quartiers du 13ème arrondissement de découvrir le monde des déchets, et en particulier du tri sélectif et de la récup’. Le projet s’intitule « Le tri et la récup’ ça se passe dans mon quartier », il concerne au total 5 quartiers situés à Paris et Malakoff, et il s’inscrit dans le cadre de l’Eco-Parlement des jeunes ©, dispositif national coordonné par le Réseau Ecole et Nature et Eco-Emballages.

Une visite de « Ma Ressourcerie » sera proposée aux participants des quartiers Kellermann et Masséna le mardi 24 février 2015 à partir de 14h. Les enfants découvriront alors cet acteur majeur de la gestion des déchets dans le 13ème arrondissement qui vient d’emménager dans de nouveaux locaux (126 avenue d’Italie) et ses multiples rôles : collecter les objets que les parisiens abandonnent (vêtements, chaussures, livres, DVD, vaisselle, petit électroménager, jouets, bibelots, petits meubles, cuir, tissu…), revendre les objets en bon état à prix minimal, transformer les autres pour leur donner une nouvelle vie, utile, belle et souvent ludique, et sensibiliser la population au développement durable.

Plusieurs ateliers suivront avec des débats, la réalisation d’une enquête de voisinage et la fabrication d’objets à partir de déchets. Une restitution du projet aura lieu dans chaque quartier concerné en juin et juillet 2015 lors d’évènements locaux de type Fête de quartier. Les enfants y proposeront notamment la lecture publique d’une lettre à un élu local présentant le résultat de leur réflexion concernant l’amélioration de la gestion des déchets dans leur quartier.

Ils soutiennent le projet : Eco-Emballages, Réseau Ecole et Nature, Ville de Paris, Paris Habitat OPH, Ma Ressourcerie, Centre social 13pourTous, Courant d’Art Frais, Compost et Compagnie.

Contact: Hervé Bressaud (courriel: gdie.contact@gmail.com, tel: 06 30 58 50 73)

Posted in 1, Associations | Tagué: , | Leave a Comment »

Les Visages du XIIIe. Une exposition photographique à voir jusqu’au 31 janvier 2015

Posted by lagazou sur 13 janvier 2015

L’exposition est présentée par des membres de l’association Politik’art, en collaboration avec la Maison des associations, l’ARBP, Courant d’art frais, les Ateliers pluriculturels et la MIE-labo13. Elle nous donne à voir des portraits d’habitants du 13e, rencontrés grâce aux structures associatives, et nous propose un nouveau regard sur « l’autre ». C’est une « balade au cœur des quartiers aux multiples facettes » qui reflète les différentes histoires d’un 13e arrondissement fortement marqué par son passé industriel. Différentes vagues d’immigration, provenant du Maghreb, d’Afrique subsaharienne et d’Asie, ont participé au tissage d’une identité multiculturelle.

Vous pouvez voir actuellement ces photos dans les locaux de l’association des Ateliers Pluriculturels situés au pied de l’esplanade des Olympiades. Leur objectif est de promouvoir les échanges et connaissances entre différentes cultures et de faciliter l’accès au droit en organisant des cours de langues, des conférences, des ateliers et des expositions.

Ateliers Pluriculturels, 53 rue Nationale, Paris 13e, 01 44 24 92 02.

Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi de 9 à 12 h et de 14 à 18 heures et samedi de 14 à 18 heures.

 

Posted in Actualité, Culture | Tagué: | Leave a Comment »

Gazette 71 Mie de Pain

Posted by lagazou sur 14 avril 2009

C’est tout ce qu’il y a de plus vrai !

C’est l’histoire d’une association honorablement connue qui refuse de baisser les bras et le fait savoir dans son journal de septembre dernier. En effet, malgré la baisse des subventions publiques et l’augmentation des matières premières, oui, il y aura toujours une soupe chaude pour les plus démunis à la Mie de pain dans notre 13e. Pourtant, le plus grand centre d’accueil pour les SDF a refait ses comptes. Les 200 litres de soupe fraîche, les 200 litres de lait et les 160 pains, élément de base du repas traditionnel, coûtent maintenant 20 % de plus qu’au début 2007. L’année dernière, l’association a servi 128 000 repas dans le réfectoire de son siège parisien et, évidement elle a besoin d’encore plus de dons pour continuer à le faire. Drôle de façon pour notre gouvernement de faire des économies. Comme quoi, dit le proverbe : « on prélève plus sur les petits car ils sont nettement plus nombreux que les plus riches ! »

(d’après le journal La Croix)

 

Posted in Associations, Gazette 71 | Tagué: | Leave a Comment »

Gazette 70 Par ce qu’on sème Accueillir sur sa terre la terre de l’autre

Posted by lagazou sur 2 janvier 2009

Le nom déjà est tout un poème « semer ou s’aimer » ? Que fait cette association, quel est son but, ses activités ? Pour le savoir, nous avons rencontré Béatrice Sculier fondatrice de l’association.

C’est à la suite d’un voyage en Chine et de la découverte des jardins chinois traditionnels de Suzhou, dans le Jiangsu, qu’elle a créé, avec Anouk Bassier, Par ce qu’on sème le 12 août 2002. Le thème du jardin en est le cœur : jardin comme lieu d’accueil de la culture de l’autre mais aussi comme espace de découverte du monde naturel dans sa relation au monde construit par l’être humain.

Les actions de l’association se répartissent sur deux grands axes :

– des actions concernant le jardin en tant qu’espace éphémère ou durable

– des actions d’animations d’ateliers de découverte de la langue française à travers l’environnement quotidien.

La découverte de la culture passe par le jardin qui est un monde en miniature ; la relation au jardin symbolise la relation au monde et est une forme sensible d’accès à une autre culture. Il ne s’agit pas de cours de jardinage mais d’une approche de la culture asiatique par le jardin. Plusieurs actions ont déjà eu lieu avec les écoles : d’abord dans les Yvelines puis dans le 13e.

En 2002/2003, une centaine d’écoliers des Yvelines, ont découvert conjointement l’art du paysage, le métier de paysagiste et la Chine, en créant et en installant sur une parcelle du Potager du roi, à Versailles, plus de 300 jardins miniatures, entièrement réalisés par eux.

En 2004/2005, c’est au tour d’une classe de CP-CE1 d’écrire un conte évoquant la création du Cambodge, autour du phénomène du « retournement » des eaux du fleuve Tonlé Sap : « Sovandara. Quand les eaux se retournent — Un si long voyage pour une si petite graine ».

En 2005/2006, Par ce qu’on sème conduit avec cinq classes de 4 écoles maternelles et primaires du 13e arrondissement de Paris, un travail sur le thème du jardin chinois, intitulé « Dong Nan Xi Bei (Est, sud, ouest, nord) — Parcours dans un jardin chinois ».

Ces classes situées dans des écoles du quartier dit « chinois » participent à la création dans leur quartier d’un jardin chinois éphémère en juin 2006, sur un espace situé dans l’environnement urbain au pied des grandes tours du quartier. Ce projet est accompagné d’un travail audiovisuel qui a pour objectif d’en garder la mémoire.

En 2006/2007, l’association travaille à la réalisation d’un jardin pictural avec le Centre d’accueil d’urgence de l’Aide sociale à l’enfance de l’hôpital Saint-Vincent de Paul. Les enfants accueillis découvrent la calligraphie chinoise et c’est pour eux une pause dans leur parcours souvent douloureux.

parce-quon-seme-p11

De 2006 à 2008, c’est avec une école du « quartier chinois » que deux petits jardins, « Les jardins du soleil et de la lune », ont été créés avec un artiste plasticien, une calligraphe et peintre chinoise et une musicienne chinoise. La première année a été consacrée à la découverte de la représentation plastique de la nature des Chinois, la seconde, qui vient de s’achever, à la découverte de la musique.

C’est dans cet esprit innovant et toujours en s’appuyant sur la relation à l’environnement quotidien que se développent les ateliers de découverte de la langue française. Il ne s’agit pas de cours de FLE (Français Langue Étrangère) mais d’appropriation de la langue par des personnes d’origine asiatique à travers une prise en compte et une valorisation des jardins publics, de l’architecture et des lieux de la vie coutumière. En collaboration avec le centre social 13 Pour Tous, l’association a mené en 2007-2008 un projet photographique sur le thème « Mon quartier, ma vie » avec un groupe de personnes non francophones. Ces photos ont été exposées, au mois de juin, lors des différentes fêtes de quartier (Baudricourt, place de Vénétie/Villa d’Este).

De nombreux projets sont en cours :

– création, en collaboration avec l’association Par les petites portes du 13e, d’un petit jardin de plantes médicinales par une classe de grande section maternelle et des habitantes du quartier.

– échange autour des fruits et légumes et condiments souvent inconnus qu’on n’ose pas acheter parce qu’on ne sait qu’en faire alors que nombre d’habitants du quartier les connaissent et les utilisent quotidiennement

– réalisation de cerfs-volants, pour explorer les énergies du vent sur le plan scientifique et sur le plan esthétique et approcher la culture asiatique et les énergies douces dans la cité. Un festival du cerf-volant ou « Jardins du ciel » pourrait conclure cet atelier accompagné d’un colloque autour de l’usage des énergies douces dans la ville.

Voilà un bouquet d’idées innovantes, poétiques pour permettre la rencontre interculturelle dans notre arrondissement si riche de sa diversité.

Contact : Par ce qu’on sème : 01 75 00 38 56

Courriel : parcequonseme@club-internet.fr

MCA

Posted in Associations, Gazette 70 | Tagué: | Leave a Comment »

Gazette 69 Les 10 ans de Voitures & co

Posted by lagazou sur 8 novembre 2008

Le 21 mai, à la Mairie du 13ème arrondissement, « Voiture & co » a fêté son dixième anniversaire. Cette association a été créée en 1998 pour pérenniser l’initiative d’étudiants de Nanterre qui, pendant les grandes grèves de 95, avaient mis en place un système de covoiturage. Leur action s’est diversifiée depuis, sur le thème du développement de pratiques de mobilité durables, responsables et solidaires. Les transports alternatifs à la voiture individuelle sont encouragés. Des sessions d’information et de formation sont organisées en direction des jeunes pour assurer la prévention des risques (alcool, psychotropes) ; on incite au covoiturage par un conducteur sobre. Pour faciliter l’insertion des services de transport sont proposés aux publics qui ont à se déplacer à l’occasion d’un parcours d’insertion ou d’une recherche d’emploi.

« Voiture & co », dans son souci de développer les modes de déplacement qui respectent environnement et développement durable, a ouvert deux « Maisons des Transports » à Nanterre et Marseille puis une troisième à Paris dans le treizième. Celle-ci, appelée « Bougez Fûté ! L’espace écotransports de Paris » est ouverte depuis octobre 1997. Sa création correspond à la volonté des Pouvoirs Publics de développer des infrastructures de transport propre et bon marché aux nouvelles populations de résidents, salariés et étudiants de Paris Rive Gauche, en liaison avec les quartiers limitrophes de Paris et de sa banlieue.

« Bougez Fûté ! » mène une active campagne de sensibilisation en organisant des animations (bus, stand à l’université), des évènements (Semaine de la Mobilité du 16 au 22 septembre), des partenariats avec les acteurs économiques et sociaux et les assoc iations de l’arrondissement

Posted in Associations, Gazette 69 | Tagué: , | Leave a Comment »

Gazette 69 BlueEnergy

Posted by lagazou sur 8 novembre 2008

Une initiation à la solidarité internationale, au développement durable et aux énergies renouvelables.

BlueEnergy, dont le siège est dans le XIIIè arrondissement, est une association à but non lucratif qui a engagé depuis 2004 un programme d’aide au développement de pays du Sud, par la production et la distribution d’électricité d’origine éolienne et solaire, dans des communautés rurales isolées de la côte Caraïbe du Nicaragua. Elle a déjà fabriqué de manière artisanale, et installé huit éoliennes qui alimentent en électricité cinq écoles primaires, un lycée technique et un millier de villageois.

Cette expérience menée sur le terrain par une petite équipe mixte de bénévoles internationaux et de techniciens nicaraguayens, l’association a voulu la partager avec des jeunes écoliers du XIIIè. Dans le cadre d’un PAC (projet d’action culturelle), la proposition d’intervention de blueEnergy dans une classe de l’école Levassor a été agréée par le rectorat de Paris et, de début janvier à fin juin 2008, des membres de l’association ont animé des ateliers un samedi sur deux dans cette classe.

Après avoir présenté aux enfants sous forme de diaporamas et de jeux le milieu naturel, humain et socio-économique, les intervenants ont organisé un échange de photos et de lettres entre les petits parisiens et les élèves d’une école nicaraguayenne où blueEnergy a installé l’électricité.

Dans un deuxième temps, ils ont montré comment l’action sur le terrain s’inscrit dans une démarche de développement durable : énergie renouvelable et propre (éolienne et solaire), micro-système peu coûteux et construit sur place, transfert de technologie et formation de techniciens nicaraguayens. Puis, en classe, les élèves ont construit des maquettes d’éoliennes par petits groupes, encadrés par cinq jeunes ingénieurs bénévoles qui ont passé plusieurs mois, voire une année, sur le terrain au Nicaragua. Enfin, lors de la classe de mer à Perros Guirec, fin mai, blueEnergy a proposé aux élèves de l’école Levassor une animation au pied des éoliennes installées dans la région.

Pour la fin de l’année scolaire, la classe a préparé une exposition dans l’école Levassor présentant le travail effectué dans le cadre de ce PAC sur la découverte d’un autre environnement, la solidarité internationale et le développement durable.

http://www.blueenergy.fr

contact@blueenergy.fr

Posted in Associations, Gazette 69 | Tagué: , , | Leave a Comment »