La Gazette du 13ème – Journal de quartier

La Gazou

Posts Tagged ‘transports’

Gazette 70 « Bougez futé ! L’espace écotransports de Paris »

Posted by lagazou sur 2 janvier 2009

Comment se déplacer en douceur dans la ville

La Semaine Européenne de la Mobilité, qui a eu lieu du 16 au 23 septembre, est pour « Bougez futé ! » l’occasion de faire réfléchir sur des comportements de déplacement en ville et de leur impact sur l’environnement urbain. Rappelons que l’association « Voiture & co » a ouvert une antenne « Bougez futé ! l’espace écotransports de Paris » dans notre arrondissement depuis octobre 2007 (66 Bd Vincent Auriol – 01 45 82 14 25). Son slogan résume son programme : « Ensemble économisons nos rejets de CO2 et nos euros ».

La Région Île de France et la Ville de Paris sont partenaires de cette agence locale de mobilité afin de contribuer à l’émergence d’une vie de quartier, dans le cadre du développement de la ZAC Paris Rive Gauche. Cette importante opération d’urbanisme donne un essor particulier à l’Est du 13e, avec l’implantation de l’Université Paris Diderot, de nouvelles entreprises, de commerces, de logements et d’équipements publics tels que la BnF. Il s’agit donc de faciliter la mobilité de nouvelles populations de résidents, salariés et étudiants avec plusieurs objectifs : assurer la protection de l’environnement et encourager les conduites écocitoyennes, susciter la mixité et la cohésion sociales par des mesures solidaires, participer au développement de la vie locale en favorisant les rencontres entre différents publics, améliorer la vie économique en facilitant les déplacements au profit des entreprises et des travailleurs. Les actions sont menées à l’échelle du 13e et, au-delà, en direction des arrondissements limitrophes (5e, 12e) et d’Ivry (notamment la ZAC d’Ivry-port).

La gamme de services offerts est variée :

bouger1

Information et documentation en libre accès sur les moyens de transports en commun, les pistes cyclables, les livraisons à vélo, les lieux de vente et réparation de vélo, les droits et obligations du cycliste…

Conseils en mobilité d’une part auprès des établissements publics et privés avec mise en place de Plans de Déplacements d’Entreprises, organisation de covoiturage et étude des problèmes de stationnement ou de livraison ; d’autre part auprès des particuliers avec réalisation de diagnostics transports personnalisés et proposition de solutions adaptées à chacun.

Observation du terrain : étude des besoins et attentes des usagers et échanges avec les acteurs économiques et sociaux locaux pour contribuer à l’amélioration des conditions d’accès au quartier.

Formations et balades à vélo : on peut apprendre ou perfectionner sa pratique, la connaissance de la mécanique, les prescriptions de sécurité routière ; les balades permettent de mettre en application de la formation et de découvrir autrement la ZAC.

Location de vélos, qu’il s’agisse de vélos classiques ou à assistance électrique (service complémentaire à Vélib qui permet d’aller plus vite ou de fournir moins d’effort), marquage antivol de vélos.

Autopartage et covoiturage : on peut directement souscrire un contrat d’abonnement pour les opérateurs parisiens d’autopartage Caisse Commune et Okigo ; en ce qui concerne le covoiturage domicile-travail : une base de données permet de mettre en relation les usagers qui sont essentiellement des salariés de la ZAC (notamment absence de parking pour l’Université).

La Semaine Européenne de la Mobilité est un moyen de sensibiliser un public plus large que celui de la ZAC Paris Rive Gauche. Une animation organisée à Orly illustre la volonté d’ouverture vers le val de Marne.

Pour toucher les résidents, « Bougez futé ! » a ouvert ses portes et a organisé une animation sur l’esplanade de la mairie du 13e.

En direction des étudiants, les services de l’association ont pu être présentés dans le cadre de la campagne d’information de cette rentrée universitaire. À cette occasion « Bougez futé ! » annonce l’ouverture d’une permanence hebdomadaire dans le restaurant universitaire (de 11 h à 15 h) et une enquête pour savoir si la location de vélos classiques intéresse les étudiants.

Les salariés sont sensibilisés par des animations en entreprise, avec des stands bien visibles, installés devant le restaurant d’entreprise. C’est une population particulièrement susceptible d’être intéressée car elle effectue des déplacements quotidiens, souvent sur un trajet restreint. Le covoiturage apparaît ici comme une solution adaptée aux besoins.

Les animations de la Semaine Européenne de la mobilité permettent l’information, la documentation et le conseil en direct. Il est possible de tester ses connaissances avec un quiz sur l’écomobilité, d’évaluer les émissions CO2 de chaque mode de transport, de s’exercer sur un Vélo à Assistance Électrique (VEA) ou de se balader sur des vélos classiques. Les expositions de l’ADEME complètent utilement ces actions, avec des éléments simples à retenir et un aspect ludique.

À vos vélos !

Brigitte

Publicités

Posted in Gazette 70, Société | Tagué: | Leave a Comment »

Gazette 70 Billet d’humeur

Posted by lagazou sur 2 janvier 2009

Mobilier urbain

Après des vacances mi-figue, mi-raisin, vues le temps des plus variables, comme tous ceux qui ont eu la chance de partir, je suis ravie de rentrer à Paris retrouver des visages connus, reprendre mes petites habitudes et bénéficier de mon confort domestique et surtout environnemental.

C’est que je suis une personne à mobilité réduite et le terme de confort n’est pas du luxe, mais une nécessité vitale si je veux assurer mon autonomie. C’est une aspiration légitime, je pense ! Hélas, je constate, dans mon cher 13e, pratiquement la même pénurie en mobilier urbain qui offre ce confort si indispensable ! Aucun banc nouveau ou autre sièges salvateurs de fatigues n’a été installé ou réinstallé ; non, mais priorité au tabouret roulant que sont les velibs, au demeurant fort commodes pour leurs utilisateurs (j’ai fait du vélo dans Paris depuis l’âge de 13 ans) et non polluants, mais les bancs non plus et leur installation ou réinstallation ne demande pas plus de travail de maintenance et moins de moyens financiers. Où allons-nous donc poser dorénavant nos fesses alanguies ? Et je ne vous parle pas des toilettes publiques qui aussi se font trop rares, ou du nom des rues affiché de plus en plus petit, des surbaissements de trottoirs qui manquent encore, etc.

Transports

J’ai voulu prendre le métro, me disant bêtement qu’avec tous les travaux qu’ils viennent d’effectuer sur la ligne 6, on pouvait espérer l’installation d’ascenseurs dans chacune des stations arrêtées. Au lieu de cela, ils ont supprimé les guichets de vente aux voyageurs pour les remplacer par des machines ce qui oblige, pedibus, à acheter ses carnets de tickets Place d’Italie ; de plus, dans l’ancien guichet, vous voyez un pauvre hère inactif qui semble s’ennuyer à mourir.

Des progrès existent déjà heureusement, comme notre nouvelle et moderne station des « Olympiades » qui a quand même cette particularité de n’avoir aucun siège à la descente du terminus ; vive le confort métropolitain et basta pour les RV à cet endroit-là ! Ne pourrait-on pas créer un prix, par arrondissement, pour inciter nos chers élus à pourvoir à des besoins aussi élémentaires et faire ainsi preuve d’attitude citoyenne ?

GJ

Posted in brèves, Gazette 70 | Tagué: , | Leave a Comment »