La Gazette du 13ème – Journal de quartier

La Gazou

JANVIER 2015

Ils étaient à la  librairie Jonas dans le 13e le 28 juin dernier

avec des Echappés de la bande de CHARLIE HEBDO !

cabucharb_05honore

luz      riss_05

CABU, CHARB, HONORE, LUZ et RISS de la bande de CHARLIE HEBDO 

Jamais plus nous ne verrons, Cabu, Charb, Honoré. Nous les pleurons

====

*** AUX VIOLONS DE LA BALEINE BLANCHE ***

Librairie JONAS 16 rue de la Maison Blanche

75013 PARIS M° Tolbiac

( 01 44 24 25 96 Site : site http://www.librairiejonas.fr/

 

 

*** AUX VIOLONS DE LA BALEINE BLANCHE ***

Librairie JONAS 16 rue de la Maison Blanche 75013 PARIS M° Tolbiac

     ( 01 44 24 25 96 Site : site http://www.librairiejonas.fr/

 

 Mardi 27 janvier 2015

Nous recevons à la librairie à 20 heures15

Dominique Dimey  

Pour son ouvrage édité chez Stock

Conversations intimes

Albert Jacquard- Dominique Dimey

Dominique Dimey a entretenu avec Albert Jacquard une longue conversation intime. Au fil du dialogue s’est tissé un récit précieux.

. Albert Jacquard, à quelques années de sa mort lui confie sa pensée et la richesse de ses réflexions. Dominique Dimey ne pouvait garder ce trésor pour elle. C’est l’objet de son ouvrage.

Sur sa fin prochaine, sur ses espoirs et ses craintes, sur les relations hommes-femmes, sur sa famille, sur l’amour, Albert Jacquard s’exprime ici comme il ne l’avait jamais fait auparavant. Elle parle de lui avec une sérénité et une netteté bouleversantes, comme si, à nouveau, on entendait sa voix et qu’elle nous disait ces mots qui nous manquent depuis qu’il n’est plus là.

Dominique Dimey, fille de Bernard Dimey, poète-chansonnier, est une chanteuse, auteure – compositrice – interprète. Sa carrière et son répertoire sont principalement dédiés aux enfants. La qualité de ses chansons et son engagement pour le droit des enfants dans le monde et la protection de l’environnement, lui confèrent une place singulière dans le paysage de la chanson française.

PAF adhérents 1€50                                                                        non adhérents 2€50

                                         Conviviale sangria en fin de soirée

Au cinéma Le Barbizon

De Mark LEVINSON,  E.U., 2014, 1h39, VOSTF

La Fièvre des Particules suit dans l’intimité six brillants scientifiques cherchant à démêler les mystères de l’Univers, nous montrant à la fois les succès et les échecs de la plus importante et fascinante avancée scientifique du monde vers l’infiniment petit.

.

Dimanche 16 novembre 2014 à 11h

Séance suivie d’une rencontre avec Bertrand Laforge, Physicien des Particules

Professeur à Paris 6,  membre de l’institut Lagrange et de la collaboration ATLAS (CERN).

==================================================================================

* AUX VIOLONS DE LA BALEINE BLANCHE ***

Librairie JONAS 16 rue de la Maison Blanche

75013 PARIS M° Tolbiac

     ( 01 44 24 25 96 Site : site http://www.librairiejonas.fr/

 

Mardi 27 janvier 2015

Nous recevons à la librairie à 20 heures15

Dominique Dimey  

Pour son ouvrage édité chez Stock

Conversations intimes

 Albert Jacquard- Dominique Dimey

 

Dominique Dimey a entretenu avec Albert Jacquard une longue conversation intime. Au fil du dialogue s’est tissé un récit précieux.

. Albert Jacquard, à quelques années de sa mort lui confie sa pensée et la richesse de ses réflexions. Dominique Dimey ne pouvait garder ce trésor pour elle. C’est l’objet de son ouvrage.

Sur sa fin prochaine, sur ses espoirs et ses craintes, sur les relations hommes-femmes, sur sa famille, sur l’amour, Albert Jacquard s’exprime ici comme il ne l’avait jamais fait auparavant. Elle parle de lui avec une sérénité et une netteté bouleversantes, comme si, à nouveau, on entendait sa voix et qu’elle nous disait ces mots qui nous manquent depuis qu’il n’est plus là.

 

Dominique Dimey, fille de Bernard Dimey, poète-chansonnier, est une chanteuse, auteure – compositrice – interprète. Sa carrière et son répertoire sont principalement dédiés aux enfants. La qualité de ses chansons et son engagement pour le droit des enfants dans le monde et la protection de l’environnement, lui confèrent une place singulière dans le paysage de la chanson française.

PAF adhérents 1€50                                                                        non adhérents 2€50

                                         Conviviale sangria en fin de soirée

a la fondation PATHE-SEYDOUX
73 AVENUE DES GOBELINS
Rouletabille chez les bohémiens, Du 24 décembre 2014 au 06 janvier 2015

Rouletabille chez les bohémiens est un feuilleton extrêmement populaire et l’un des films les plus célèbres de Henri Fescourt. Paru, en simultané, dans le Journal Le Matin entre Octobre et Décembre 1922 et sur les écrans le film – en 10 épisodes – est produit par la société des cinéromans qui agit pour le compte de Pathé.

Comme tout « serial » qui se respecte, Rouletabille chez les bohémiens est truffé d’incroyables rebondissements. Le réalisateur ménage les effets, prépare des incidents inattendus sur lesquels l’action rebondit. Les décors changent d’un épisode à l’autre, toujours soucieux de mettre la caméra dans des paysages réels.

Pendant toutes les vacances de noël, les spectateurs de tous âges auront l’occasion de découvrir les aventures du célèbre détective Rouletabille. Le feuilleton est présenté en 10 épisodes, pouvant se regarder indépendamment les uns les autres.  Il est présenté en 35 mm et accompagné au piano par Thomas Lavoine, élève de la classe d’improvisation au piano de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de la musique et de la Danse de Paris et par Emmanuel Birnbaum.

Voir horaires sur le site

=====================================================================================================

 Merci à l’Escurial pour la qualité de ses rencontres.

Les documentaires de l’Escurial les dimanches à 11 heures

Projection de NOOR en présence des réalisateurs et d’un cinéaste de l’ACID le  dimanche 4 janvier

LA CRITIQUE LORS DE LA SORTIE EN SALLE DU 23/04/2014

On aime un peu

Un visage secret et doux, de longs cheveux noirs soyeux : Noor est une gracieuse apparition, un fantôme androgyne, qui ne trouve plus sa place dans la société pakistanaise. C’est un eunuque, un khusra — de la communauté de travestis et de transsexuels, spécialisés dans les spectacles de danse. Un monde que ce personnage veut quitter. Noor rêve de virilité, il voudrait trouver une femme qui l’aimerait, l’épouser, peut-être… Interprété par un formidable comédien non professionnel, qui rejoue peu ou prou sa propre histoire, ce film s’écarte vite de la chronique réaliste. La quête d’identité du héros devient un récit initiatique jalonné de rencontres insolites et de grandioses paysages montagneux.

A bord d’un camion volé aux couleurs flamboyantes, il quitte la ville et son ancienne vie pour chercher un lac « magique » qui exaucerait tous ses voeux. Les deux réalisateurs l’accompagnent tendrement, sans jamais lui ôter sa poésie, son mystère. Que veut-il vraiment, ce rêveur en mouvement ? Se faire accepter par une société qui rejette sa différence ? Ou bien se réinventer entièrement, au bout de son périple ? La réponse est aussi mouvante, dansante et lumineuse que les eaux du fameux lac « magique »… — Cécile Mury

En savoir plus sur http://www.telerama.fr/cinema/films/noor,489978,critique.php#JUGQUR3BB4I1dEVZ.99

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :